Livre d’Or

« Nous, l’Eglise qui proclame ta gloire, nous t’implorons Seigneur : que jamais ne viennent à manquer de saints prêtres au service de l’Evangile ; que résonne solennellement en toute cathédrale et en tout coin du monde l’hymne Veni Creator Spiritus !  Viens susciter de nouvelles générations de jeunes prêts à travailler dans la vigne du Seigneur, pour répandre le règne de Dieu jusqu’aux extrémités de la terre »
St Jean-Paul II – Jeudi saint 1996

Le Presbytère de Grâce

Prêtres, Séminaristes, Religieuses et Religieux, c’est vraiment pour que Sa joie soit en vous et que votre joie soit parfaite, que nous sommes heureux de mettre le Presbytère de Grâce à votre disposition. 

L’équipe de paroissiens qui le gère, à la demande de Monsieur l’Abbé Pascal Marie, curé de la Paroisse Catholique de Honfleur, met tout en oeuvre pour que vous soyez accueillis avec simplicité et générosité et que vous y viviez des moments sereins et reposants sous le regard bienveillant de Notre Dame de Grâce.

Nous voulons prendre ainsi le temps de vous aider à avancer vers le jour où le Christ vous dira :

«C’est bien, serviteur bon et fidèle, […] entre dans la joie de ton maître» (Mt 25, 21).

« Nous, l’Eglise qui proclame ta gloire, nous t’implorons Seigneur : que jamais ne viennent à manquer de saints prêtres au service de l’Evangile ; que résonne solennellement en toute cathédrale et en tout coin du monde l’hymne Veni Creator Spiritus !  Viens susciter de nouvelles générations de jeunes prêts à travailler dans la vigne du Seigneur, pour répandre le règne de Dieu jusqu’aux extrémités de la terre »
St Jean-Paul II – Jeudi saint 1996

Demande de réservation

Prêtres, Séminaristes, Religieux, vous voulez recharger vos batteries ?
Le presbytère de Grâce est à votre disposition … faites votre demande de réservation en ligne et bienvenue à Honfleur pour un temps … de Grâce !

Au presbytère nous avons fait le choix de maintenir la tradition du donativo, offrant le gîte à la libre appréciation de l’hôte en fonction de ses possibilités (participation à l’entretien et aux frais de ménage).

Chargement du calendrier...
- Disponible
 
- Réservé
 
- Entretien

Civilité*:

Nom*:

Prénom*:

Titre*:

Diocèse*:

Paroisse*:

Email*:

Téléphone*:

Nb personnes*:

Message:

captcha

Bienvenue chez vous

Grâce à sa superficie de 85m² au sol, ses 3 niveaux et son jardin de 250m²,  le presbytère de Grâce accueille, depuis 2016, des Prêtres et consacrés qui viennent « recharger leur batterie » face à la mer (et au WIFI) !

Le rez-de-chaussé présente des pièces ouvrant toutes sur le jardin : le salon confortable et lumineux grâce à sa double baie vitrée, la salle-à-manger et son authentique casier à pommes (normandes bien sûr !) et la cuisine parfaitement équipée pour 6 personnes (vaisselles, plats, ustensiles et électroménager) … et pour le plus grand bonheur de certains de nos hôtes aux talents culinaires remarquables.

Le bel escalier de bois conduit au premier étage qui dispose de deux chambres simples et d’une chambre double à deux lits simples. Toutes ces chambres bénéficient d’un coin toilette et de la vue sur le jardin.

Depuis juillet 2020, une salle de bain avec douche à l’italienne a été créée.

Le 2è  étage, propose une salle de douche (avec lave linge) et une chambre simple avec de belles tomettes anciennes et une très jolie vue sur le jardin. 

Enfin, un coin salon-bibliothèque ouvre sur la  pièce la plus importante de la maison : l’oratoire où notre Seigneur vous attend.

Le jardin magnifiquement arboré met à votre disposition une table et des fauteuils, des transats et un parasol … puisqu’il y fait beau plusieurs fois par jour !

Le jardin permet également d’accéder directement à la sacristie de la Chapelle Notre Dame de Grâce.

Réseau WIFI. Literie et linge de toilette fournis. 

Le ménage et la blanchisserie sont pris en charge par notre équipe lors de chaque départ.

Merci d’avance

Nous sommes heureux de vous accueillir au Presbytère de Grâce mis à votre disposition par la Paroisse Catholique de Honfleur.

Vous y êtes chez vous, au calme et en toute liberté.

Nous remercions les Prêtres de dire la Messe quotidienne à la Chapelle Notre Dame de Grâce :
        »   9:00 : du mardi au samedi
        » 10:30 : les lundi et fêtes
        » 17:30 : le dimanche

Lors de votre passage dans cette maison, si vous le souhaitez, nous sommes heureux de vous inviter à participer à la vie de notre communauté.

  • Adoration (Chapelle Notre Dame de Grâce ou Eglise  sainte Catherine)
  • Apostolat/Accueil (Chapelle Notre Dame de Grâce ou Eglise  sainte Catherine)
  • Chapelet (Chapelle Notre Dame de Grâce ou Eglise  sainte Catherine)
  • Confession (Eglise sainte Catherine)
  • Soirée découverte (Chez des paroissiens)
  • Jardinage (Presbytère de Grâce)
    •  

Cette participation à notre vie paroissiale procède entièrement de votre liberté. Vous êtes en vacances au presbytère, il ne s’agit nullement d’un remplacement.

Merci !

 

Merci pour votre demande de réservation.

Nous vous enverrons une confirmation de votre réservation
dans les prochaines heures.

A très bientôt.

 

Un peu d’histoire

C’est en 1686, que la duchesse de Montpensier offrit un terrain auprès de la chapelle de Grâce pour y bâtir un petit prieuré susceptible d’accueillir les frères capucins, chapelains de Grâce.

En 1823, on aperçoit encore cette maison sur une peinture de Rommy. Quelques années plus tard, le presbytère actuel de Grâce est construit à son emplacement.

En 1880, les décrets ministériels de la Troisième République, s’appuyant sur les lois révolutionnaires encore en vigueur, imposent la fermeture des abbayes de France et l’expulsion des religieux. En quelques semaines, 261 couvents sont fermés.

Le 4 novembre, les frères de l’abbaye Saint Martin de Mondaye, proche de Bayeux, sont chassés de leur monastère.

Mgr Hugonin évêque de Bayeux- Lisieux vient à leur secours en leur confiant des paroisses vacantes dans tout son diocèse.

C’est ainsi qu’arrive à la chapelle de Notre Dame de Grâce, dont le chapelain vient de mourir, le Père Bernard Carabeux de l’ordre des Prémontrés. Il va y mener une vie de missionnaire, en activité constante, accueillant sans cesse les nombreux pèlerins qui viennent se recueillir auprès de Notre Dame. Une notice de l’époque dit à son sujet :

« Il paraissait, disparaissait, réapparaissait dans la chapelle, en attente perpétuelle des âmes à la recherche de Dieu, qui seul, pourrait dire le nombre de pécheurs et de pécheresses repentants qu’il a absous et des âmes pieuses qu’il a aiguillés vers la perfection. »

 C’est lui qui accueillit en 1887, une certaine Thérèse Martin qui deviendra un jour célèbre sous le nom de sainte Thérèse de Lisieux.

Après le départ des prémontrés, le presbytère accueillit jusqu’en 2014 des prêtres du diocèse de Bayeux Lisieux.

La pétition des marins

A son arrivée, le Père Bernard Carabeux de l’ordre des Prémontrés, parce qu’il était religieux proscrit (par l’application des décrets ministériels de la Troisième République, s’appuyant sur les lois révolutionnaires encore en vigueur), n’était pas autorisé à utiliser le presbytère qui appartenait à la ville.

Il avait un pauvre grabat dans la sacristie et prenait ses repas souvent debout sous le porche de la chapelle. Cet inconfort qui dura pendant des années, choquait profondément ses paroissiens.

Une pétition fut lancée par les marins Fouché et Le Pelletier pour faire cesser cette situation indigne de l’accueil traditionnel et bienveillant de notre ville.

A messieurs les conseillers municipaux,
Les soussignés marins et autres habitants de la ville de Honfleur et des environs s’intéressant au bien-être de la population de ladite ville.

Considérant que si la chapelle de Notre Dame de Grâce est la propriété de ladite ville de Honfleur elle est aussi la chapelle des marins dans l’intérêt desquels elle a été originairement rendue au culte.

Considérant que depuis plusieurs années la chapelle est desservie par l’abbé Carabeux qui a su par son caractère conciliant acquérir l’estime et la reconnaissance de tous, que chaque année le jour de la fête des marins, le lundi de la Pentecôte et chaque jour de l’année, ce digne ecclésiastique a toujours compté au nombre de ses devoirs de se mettre avec une humilité qui lui fait le plus grand honneur au service empressé de nos marins et de leurs familles.

Considérant que les services qu’il a rendu au pèlerinage justement renommé de Notre Dame de Grâce et par voie de conséquence aux intérêts matériels de la ville de Honfleur mérite bien quelque reconnaissance, que si Monseigneur l’évêque en vue de ses services songeait jamais à lui confier un poste plus élevé, nos marins s’empresseraient de supplier Monseigneur de maintenir à son poste le vénérable chapelain qui a fait ses preuves et acquis droit de cité

Que dans de pareilles circonstances les conseillers municipaux en s’inspirant des besoins réels de la ville voudront bien s’associer à cette pensée et rendre au chapelain la jouissance d’un presbytère inhabité qui se détériore et qui lui est indispensable pour l’exercice régulier du culte et la sécurité de la chapelle, ils donneront ainsi une légitime satisfaction au vœu de nos populations en sauvegardant tout à la fois les intérêts moraux et religieux de nos nombreux pèlerins et de nos courageux marins en vue desquels la chapelle de grâce a été rendue au culte.

C’est donc avec une entière confiance que nous nous adressons au conseil municipal par un accord unanime d’assurer cette œuvre de justice et d’équité.

Honfleur le 18 mai 1891.

Suivent de très nombreuses signatures qui permirent enfin que le frère prémontré puisse, après 11 années de « camping », avoir une vie décente.